L’association LA VIE EN DOUCE comme le lit d’une rivière, s’est bâtie avec le temps…

LA VIE EN DOUCE, nourrie par un groupe de bénévoles, elle s’est écoulée de rives en rives avec la puissance d’un torrent d’été. Ce cours d’eau a grandi. Agréée, autorisée, labellisée Adessa domicile, notre Association a su se faire une place auprès des grands fleuves en préservant les principes de solidarité, de tolérance et de proximité. Aujourd’hui, une trentaine d’années après, son travail social et humain vient se mesurer aux forces intempestives d’une société en mutation profonde.

Notre démarche qualité…

L’évolution constante du secteur d’activité de l’Aide à Domicile nécessite à toute structure de s’adapter

C’est ainsi que nous introduisions notre politique Qualité. Depuis, nous n’avons cessé de nous « adapter » au quotidien. En effet, la loi de modernisation sociale du 02-01-2002 initiatrice de cette orientation des structures du secteur s’est vue renforcée par lois, décrets, règlements et normes régulièrement renouvelés. Aussi, la stratégie Qualité que nous adoptions déjà fin 2005, se poursuit toujours aujourd’hui, à l’aube de cette année, avec encore plus d’exigences et d’objectifs.

Le Conseil d’Administration de La Vie en Douce s’oriente donc, non seulement vers des engagements Qualité auprès de ses clients externes, que sont ses Usagers, mais également auprès de ses clients internes, que sont ses salariées. De fait, la fédération Adessadomicile, à laquelle nous sommes adhérents depuis de nombreuses années, nous donne l’obtention par notre association du label Adessadomicile ; ce label est le gage de qualité que nous proposons à nos Usagers bien sûr mais aussi à nos salariées, en termes de conditions de travail, de professionnalisation, et de respect du droit du travail notamment.

Le Conseil d’Administration de La Vie en Douce s’engagera auprès de ses Usagers actuels mais également, auprès de ses futurs Usagers à proposer différents services à domicile entrant dans le cadre très précis des Services à la Personne prévus par l’article 129-1 du Code du Travail et revus chaque année par l’ANSP. Ces propositions de services à la personne s’inscriront, comme le précisera notre Projet de Service, dans un plan d’actions collectif local mené avec les acteurs majeurs du secteur (DDTEFP, PISG, Conseil Général, Conseil Régional, Hôpitaux, UTASI, Caisses de Retraite, Maisons de Retraite, MDPH, Mutuelles….).En tant qu’association agréée, nous proposerons alors des services de Qualité pour nos missions pour toutes les personnes, pas nécessairement « dépendantes », qui exprimeront un besoin de ce type, en leur permettant de bénéficier des avantages fiscaux liés à ces activités.

Cette démarche nous la voulons connue et entendue par tous : nous sollicitons aux fins de Communication et d’Information tous les acteurs sociaux et/ou médicaux sociaux de la région ayant trait à notre vocation d’Aide à la Personne (Institutions, Financeurs, Formateurs, Organismes de l’Etat…), et ce, toujours dans le cadre de la mise en œuvre de notre Projet de Service, que nous « calquerons » sur les plans d’actions collectifs locaux (Proposition de plan d’actions pour le développement des services à la personne sur le territoire du pays Vidourle- Camargue, pacte régional du Languedoc-Roussillon…). Pour tout cela, l’ensemble du personnel administratif, l’ensemble du personnel intervenant avec le soutien nécessaire du Conseil d’Administration de La Vie en Douce ont décidé de faire marche commune en appliquant de nouvelles procédures visant à être au plus près des exigences réglementaires du secteur auquel nous appartenons.

LA VIE EN DOUCE compte de nombreux partenaires